Après des retrouvailles début janvier, j’ai décidé de revenir faire un tour au Palais des Sports pour suivre les Burdis, l’équipe de volley-ball féminin en élite de Bordeaux. Cette session photo de sport était aussi un prétexte pour préparer des choses pour le blog, mais aussi et surtout pour m’aérer les neurones.

L’année 2021 commence sur des bases compliquées et le fait de pouvoir pratiquer un peu sa passion dans un environnement familier et agréable, c’est juste super cool ! Les filles des Burdis sont agréables à voir évoluer et j’aime bien ce qui se dégage de cette équipe, ce qui est une chance pour moi. Parce qu’évidemment je ne m’infligerai pas de suivre une équipe avec laquelle je n’accroche pas.

J’ai la chance de pouvoir choisir mes sujets de le temps que je veux leur consacrer. 😉

La preuve qu’elles accaparent mon esprit de photographe de sport, j’ai très peu de photos de leurs adversaires à chaque fois. Et je ne le fais pas vraiment exprès. Même si je suis chauvin et que je privilégie toujours les équipes de Bordeaux, pour autant je ne me désintéresse pas de l’adversaire. Il faut croire que pour le moment je suis loin d’avoir fait le tour des possibilités de la salle pour mettre en avant l’équipe locale.Le fait aussi que les adversaires soient habillées en tenue foncée, ça a tendance à m’agacer d’un point de vue photo, parce que ça me complique vraiment la tâche pour obtenir un beau rendu

Sinon, sans le vouloir, je vais avoir tendance à mettre que peu de joueuses en avant aussi. Ce n’est pas parce que je les trouve plus jolie, plus forte dans le jeu, plus sympa ou autre… C’est comme ça et je ne le contrôle pas vraiment. Mais c’est pareil pour l’ensemble des sportifs que j’ai pu suivre par le passé. Ce que j’aime, ce sont des attitudes, des petits gestes, des comportements, bref des choses qui m’attirent inconsciemment.

Donc ne m’en voulez pas si vous ne vous trouvez pas dans ma série de 23 photos. Sachez que je ne montre que les photos que je valide d’un point de vue photographique et je ne cherche pas à faire plaisir à tout le monde au détriment de ce que je souhaite mettre en avant, même si dans l’idéal j’aimerais pouvoir totalement allier les deux. 😉

Cela dit, je mets 23 photos en avant, mais j’ai d’autres photos montrables à côté, c’est juste que je n’ai pas choisi de les mettre en avant. De toute manière, si je mettais 100 photos, personne n’irait au bout. D’ailleurs, que toutes les personnes qui viennent à bout des 23 photos et de ce texte me laisse un commentaire !!!;)

Ça me permettra de comparer aux stats de visites comme ça. 🙂 🙂 🙂

Et puis bien sûr, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire quelles sont vos 3 photos préférées !!! Je suis très curieux. 😉

Vous pouvez aussi voir et revoir ma précédente série photo sur les Burdis et dites-moi dans les commentaires si un Stage photo Volley-Ball au Palais des sports de Bordeaux ça vous plairait ! 😉

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
La bBottine

bonjour,
Le volley est un magnifique sport, très exigeant pour les sportifs, et difficile pour les photographes, c’est mon avis.
Quelle chance de travailler dans une salle de sport aussi bien éclairée !
Je trouve la photo 7 d’une « double » réception remarquable, et la prise de vue basse tout à fait adaptée. Bravo.

Ronin

J’en suis venu à bout, et j’laisse le ptit com proposé ^^

J’partage ton point de vue sur le type de photos sport.
L’attitude, le ptit geste, le regard …. plus que l’acte sportif pur en lui même.
Un peu comme dans le portrait volé vs le portrait posé … ( j’ose le comparo, ouaip ^^ ).

Cela guide mon choix ….
10 et 12 en ce sens.
Pis 22 …. faut tout de même rester dans le sport 🙂

Juszczak, Ludovic

Bonjour. Pour ma part, ça sera la 1,7 et 8. Tu as quoi comme matos pour shooter en salle et avoir ces superbes couleurs. Tes photos sont propres et nettes, belle série mais je préfère ta précédente. Je pense que la salle doit avoir un très bon éclairage. Pour ton trépied et ta rotule, c’est dégueulasse mais on ne peut rien contre la connerie humaine. Je pense que tu as déjà ta petite idée pour leur remplacement. Que tu sois « attiré » vers une joueuse, c’est naturel. Il y a quelque chose qui fait que tu vas vers elle, au delà de la plastique. J’ai la même chose quand je fais de la photo de Twirling. Il y a des gamines qui dégagent des ‘je ne sais quoi » et tu fais plus de photo d’elles par rapport aux autres (je parle du club que je suivais) et ça tu t’en aperçois de retour à la maison. La salle vide ne me dérange pas plus que ça si on se cantonne aux joueuses. Si on prend l’image dans son ensemble, le manque de public se fait sentir sur la dynamique de la photo, il n’y a pas d’ambiance si on peut dire ça mais ça il va revenir le public, faut juste être patient. Ludo

Thevenin

Bravo comme tu le dis tu as flashé sur la 18 mais tu as du goût

Anne LANDOIS-FAVRET

Encore une jolie série, je trouve vraiment que la salle vide, avec ces tons clairs, rend très bien en photo, bien sûr ça plait moins aux joueuses, le public c’est important.

Mes photos préférées : 3, 7, 12, 13, 14, 18, 20 et 23 ! 🙂

Sylvain

Démasqué, Mme/Mlle n°18 t’a tapé dans l’œil ! 😉 Je constate la même propension que toi à me focaliser plus ou moins inconsciemment sur les mêmes voitures lors des événements … c’est bon signe pour moi alors si on a les même TOC 😀

Au final, une jolie série ! Pour ma sélection, la 1 pour l’intensité, la 3 pour la joie/le partage, et la 22 pour le côté graphique/symétrique.